Les proches aidants d’aînés de Boucherville bénéficieront de nouveaux services

Brossard, le 22 mai 2015 – Le ROMAN/Appui Montérégie, connu également sous le nom de Regroupement des organismes montérégiens d’aidants naturels, a annoncé vendredi l’attribution d’un soutien financier de plus de 176 000 $ au Centre d’action bénévole de Boucherville (CABB) afin d’offrir de nouveaux services aux proches aidants d’aînés.

C’est en présence de la députée de la circonscription de Montarville, Madame Nathalie Roy, de la vice-présidente du ROMAN/Appui Montérégie, Madame Geneviève Grégoire, des autres représentants du CABB, du ROMAN/Appui Montérégie et autres invités que l’annonce a été faite le 22 mai dernier à Boucherville.

CABB 2

De gauche à droite : Nathalie Roy (députée de Montarville), Christine Sparrow (directrice générale du CABB), Claude-André Bonin (administrateur du CABB), Andrée Themens (présidente du CABB), Geneviève Grégoire (vice présidente du ROMAN/Appui Montérégie) et Sonia Lessard (directrice générale du ROMAN/Appui Montérégie).  Mention de sourceGilles Pilette

D’abord joindre les proches aidants
On compte actuellement 4 685 proches aidants âgés de 45 et plus prenant soin d’un proche aîné sur le territoire de Boucherville. Avec la mise sur pied du nouveau service : «Soutien aux proches aidants d’aînés de Boucherville », le Centre entend rejoindre un maximum d’aidants par le biais de différentes plateformes d’information et de promotion.

Ce sera alors l’occasion de les outiller plus tôt dans leur rôle d’aidant. À cet effet, le CABB vise l’établissement d’un registre sur le profil des aidants. Il développera ensuite des activités en réponse à leurs besoins et ayant un impact significatif sur leur qualité de vie. On a donné, à titre d’exemple : du répit accessoire atypique et de courte durée.

Au terme des trois ans que durera le projet, on estime à 625 le nombre d’aidants qui auront été rejoints et soutenus. On pourra alors compter un total de 5 635 heures d’intervention directe. Et tout cela ne pourra se réaliser sans l’implication de nombreux bénévoles.

Comme les bénévoles seront fortement impliqués, le CABB a prévu une formation continue pour ces derniers.

Invitée à l’occasion de l’événement de presse, la députée de Montarville, Nathalie Roy a réitéré son engagement envers les proches aidants : «Je suis fière que ces deux organismes collaborent afin de mieux soutenir les aidants naturels qui oeuvrent auprès des aînés.  Ces gens dévoués sont trop souvent laissés à eux-mêmes. Nous devons être là pour les outiller.»

Un projet rassembleur
La directrice du ROMAN/Appui Montérégie a déclaré lors de la présentation du projet aux médias : «Ce projet incarne parfaitement la notion de complémentarité des services, en misant sur un partenariat vivant avec les autres ressources du milieu».

On entend aussi consolider les partenariats existants et mettre de l’avant un plus grand partage des informations avec les professionnels de la santé. De plus, les communications avec les médias se feront plus soutenues, on prévoit également établir un programme de promotion.

«Ce projet novateur permettra au CABB d’étendre sa gamme de services dédiés aux proches aidants d’aînés de Boucherville et de mettre en place des activités répondant aux besoins de notre communauté.» a expliqué Christine Sparrow, directrice générale du CABB.

Le ROMAN/Appui Montérégie
Le ROMAN/Appui Montérégie agit en vertu de la Loi instituant le Fonds de soutien aux proches aidants. Or, depuis octobre 2011, 19 organismes de la  Montérégie ont piloté 30 projets et se sont partagé plus de 7,8 M $. Ce soutien financier a permis jusqu’ici, la mise en œuvre de projets entièrement axés sur le déploiement de services destinés aux proches aidants d’aînés. L’annonce de ce dernier projet  viendra s’ajouter au tableau.

Ainsi, c’est grâce à une implication de plus de 15 ans et la somme des expériences des nombreux organismes qui composent le ROMAN  que sa mission a pris tout son sens :

Prévenir l’épuisement des familles qui aident un parent ou un proche âgé, en développant un programme de soutien aux aidants afin de diminuer le stress, l’anxiété et éventuellement les risques de maltraitance et ainsi favoriser une meilleure cohabitation entre les générations.

Une loi… un fonds
En 2007, à la suite d’une vaste consultation publique sur les conditions de vie des aînés, le gouvernement du Québec a adopté la Loi instituant le Fonds de soutien aux proches aidants des aînés, visant à créer un fonds totalisant 200 millions sur 10 ans. Ce fonds vise à soutenir les proches aidants qui fournissent, sans rémunération, des soins et du soutien régulier à des personnes aînées ayant une incapacité significative ou persistante susceptible de compromettre leur maintien à domicile. Le gouvernement du Québec est responsable de 150 millions, soit 15 millions par année provenant des revenus de la taxe sur les produits du tabac. Les 50 autres millions, soit 5 millions par année, proviennent d’une firme de la famille d’André et Lucie Chagnon, Sojecci II ltée.

 La ligne info-aidant, écoute et référence  pour la Montérégie:  1-877-371-0717

 – 30 –

Source : Jean-Pierre Pilon, conseiller aux communications
ROMAN/APPUI Montérégie
Téléphone : 450-466-8222
Courriel :    communications@aidantsnaturels.org